Une réunion a eu lieu, mercredi 15 juillet au siege Siguiri, entre des émissaires du président de la République et le président du parti Pts, Mamady Diawara, accusé d’être l’instigateur du mouvement des jeunes de ladite préfecture.

À l’entame de la réunion, le chef de la délégation des émissaires, Mamady Alex Diallo a évoqué les raisons de leur présence dans la préfecture de Siguiri. “Nous sommes ici ce soir pour intervenir entre les enfants et le président de la République qui est le père de la nation. En vérité, les jeunes ont raison de réclamer leur droit, mais pas dans la violence. Un citoyen qui réclame son droit n’est pas un criminel. Nous leur demandons de laisser la colère. Nous allons transmettre leurs revendications au président de la République”.

Pour sa part, le président du mouvement Siguiri avant tout, Seydou Bayo « Pocker », s’est dit satisfait de l’issue de la rencontre avec les émissaires d’Alpha Condé. “Nous sommes très satisfaits pour la rencontre de ce soir. Mais nous sommes très déçus de la politique gouvernementale du chef de l’état par rapport au développement socioéconomique de Siguiri. Siguiri qui a soutenu le Rpg depuis plus de 30 ans contre vents et marées, se trouve aujourd’hui abandonné dans la politique de développement du gouvernement, sans route, sans eau, sans électricité. L’état l’électorat de siguiri n’a plus besoin des promesses, mais plutôt d’actes concrets. Un point c’est tout”.

Après avoir écouté la délégation, le président du parti Pts a démenti d’être instigateur du mouvement des jeunes “Siguiri avant”.  » Je ne suis de rien dans cette affaire. Comme je suis influent dans la préfecture plusieurs de Siguiri, de jeunes du quartier sont venus me rencontrer. Ils sont tous militants du Rpg Arc-en-ciel. Alors que je suis président d’un autre parti politique. Tout le monde cherche aujourd’hui à se faire aimer par les citoyens de la préfecture de Siguiri qui a le plus grand électorat du pays. Je ne peux pas les refouler. C’est ainsi, je les ai approchés parce que, moi aussi, je veux commander ce pays”, justifie-t-il

Parlant de l’antécédent entre lui et le président de la République, Mamady Diawara a laissé entendre que cette affaire est close. “Alpha Condé c’est mon grand frère avant tout. Donc, nous allons tous demander aux jeunes de surseoir les manifestations, mais pas les recendications ».

Billy Nankouman Kéita

Source link