La procédure qui définit les modalités d’un remaniement ministériel en Guinée a été biaisé sur toute la ligne par le président de la République lors de la composition de son nouveau gouvernement selon Algassimou Diallo du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES).

Plus d’une semaine après la composition de cette nouvelle équipe, des voix se lèvent pour dénoncer le non-respect des règles démocratiques en la matière.

C’est le chargé de la communication du PADES (parti des Démocrates et de l’Espoir) qui a donné l’alerte au cours d’un entretien qu’il a accordé à notre rédaction.

« Dans les règles démocratiques les plus élémentaires, après les élections législatives, c’est la démission du gouvernement qui doit suivre. Ici il n’y a pas eu de démission du gouvernement. La procédure n’a pas été respectée parce qu’ils ne sont pas des démocrates, ils font les choses n’importe comment. Ils ont en train de violer les lois de la République. Sinon il fallait d’abord que le gouvernement présente sa démission, le président reconduit ou change son Premier ministre. Mais Alpha Condé dit sous proposition du Premier ministre comme si le Premier ministre s’est auto-désigné », a dénoncé en substance Algassimou Diallo.

Source link