Moins de 24 heures de l’adresse à la nation du chef de l’État, une sortie au cours de laquelle Alpha Condé va décider de la suite de l’État d’urgence sanitaire en Guinée, des voix se lèvent pour appeler à la levée de cette mesure.

 

C’est le cas du Dr. Abdoulaye Diallo, président du Mouvement pour la Solidarité et le Développement (MSD).

 

Interrogé sur ce sujet d’actualité ce vendredi 14 août 2020, le médecin de profession déclare qu’il n’y a aucune urgence de proroger les mesures sanitaires prises dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 en Guinée.

 

D’après lui, la maladie a d’ailleurs complètement disparue dans le pays. C’est pourquoi il soutient qu’il est plus que jamais nécessaire pour les Guinéens de retrouver finalement leurs libertés individuelles et collectives.

 

« Le confinement au début a été une erreur que même l’OMS a créée, mais qui n’a servi qu’à crée la panique, la désolation chez les populations. Toutes les mesures prises dans ce sens, port du masque, distanciation sociale et autre, ça n’a pas empêché le virus de voyager et faire des dégâts qu’il a fait. Et maintenant la maladie est passée. Donc il n’y a plus lieu de confiner la population. Alors le président Alpha Condé doit savoir aujourd’hui que les bars et les boîtes de nuits sont ouvertes et avoir peur de Dieu en ouvrant les maisons de Dieu c’est-à-dire les mosquées. Il doit libérer le peuple, il doit mettre fin à toutes les restrictions liées au Covid-19, parce que l’épidémie est partie», a lancé le Docteur Abdoulaye Diallo



Source link