Les violences post-electorales se sont poursuivies encore ce jeudi, 22 octobre 2020, à wanidara un quartier de la haute banlieue de Conakry.

Sur place, des jeunes manifestants très déterminés affrontent les agents des forces de l’ordre.

Les deux camps échangent de jets de pierres contre gaz lacrymogènes et des tirs de sommation. Même si on a assisté à un début de la matinée un peu calme, la tension monte d’un cran (13heures 45).

La police et la gendarmerie plus que jamais déterminées à maintenir l’ordre poursuivent les manifestants jusque dans les domiciles.

Dans toutes les issues, les manifestants érigent des barrages pour tenter d’empêcher les agents de sécurité d’avoir accès dans le quartier. La situation ressemble à une véritable intifada.

Contrairement à la journée du mercredi, pour le moment, il n’y a pas eu perte en vies humaines ce jeudi.

Cependant, nous apprenons qu’il aurait eu plusieurs arrestations et des blessés dans les rangs des manifestants.



Source link