La nouvelle est tombée vendredi soir. La Confédération Africaine de Football a décidé qu’il n’était pas permis au dirigeant guinéen de se porter candidat à une place au sein de son comité exécutif.

Au mois de mars prochain auront lieu les élections au sein de l’instance faitière du football africain. Ahmad Ahmad, le président de l’institution mettra son mandant en jeu et tentera de se succéder à lui-même. Au même moment aura lieu le choix des membres du comité exécutif auquel Antonio Souaré vient de se voir refuser le droit de se présenter.

Le président de la Fédération Guinéenne de Football a en effet été notifié ce vendredi que sa candidature est rejetée. L’argument brandit par la commission chargée de traiter les candidatures fait référence au lien entre Antonio Souaré et la société de pari sportif Guinée Games. L’homme d’affaires guinéen qui a pourtant vendu ladite société à des Anglais n’a pas selon la CAF « fourni une documentation juridique satisfaisante prouvant son retrait d’une société de pari sportif en Guinée ».

Il est utile de rappeler qu’un certain nombre de candidats ont été entendus par la CAF ce jeudi à travers une visioconférence et c’est à la suite de cette audition que l’instance africaine a rendu son verdict. Antonio Souaré n’est pas le seul dont la candidature est rejetée. Seidou Mbombo Njoya du Cameroun est également dans le même cas de figure.



Source link