Le candidat de l’UFDG a reçu dans l’après-midi de ce samedi 17 octobre 2020, la mission d’observation électorale de la CEDEAO, conduite par l’ancien Premier ministre du Cap Vert.

Cette rencontre qui a eu lieu au QG de l’Union des forces démocratiques de Guinée à Hamdallaye, a été une occasion pour Cellou Dalein Diallo, d’exprimer ses préoccupations liées au processus électoral en cours.

La question du fichier électoral, les griefs que le principal parti d’opposition porte sur l’institution en charge d’organiser les élections ont aussi été abordés au cours de cette rencontre, a convié à la presse Cellou Dalein Diallo au sortir de la réunion.

« Nous avons exprimé à la commission, toutes nos préoccupations, le problème des procès verbaux (PV) (…) », a expliqué le chef de fil de l’opposition

Clairement, Cellou a laissé entendre qu’il a des doutes par apport à ce que la CENI est en train de faire, à partir du moment où l’organe électoral n’a pas pu régler ce problème lié au PV.

Concernant la révision du fichier récemment opéré par la CEDEAO, le candidat de l’UFDG rappelle qu’il n’a jamais été associé à ce travail.

Toute fois, il dit croire à distance ce qui a été fait. Même si cependant, Cellou accuse toujours la CENI de refuser d’afficher les listes électorales pour permettre aux citoyens de trouver leurs existences dans le fichier.

Pour sa part, la commission d’observation électorale de la CEDEAO dirigée par Neves, dit avoir pris acte des préoccupations soulevées par Dalein et promet de les remonter à qui de droit.



Source link