Le président de l’UFDG a exprimé son regret suite aux tuéries au cours de la manifestation de ce mercredi 21 octobre 2020 à Conakry.

Cette manifestation qui a provoqué la mort de plusieurs personnes à Conakry et à l’intérieur, fait suite aux résultats provisoires partiels publiés ce mardi soir par la Ceni. Pourtant, ces manifestants ne font que réclamer « leurs droits « , à en croire le leader de l’Ufdg.

«J’appelle les forces de défense et de sécurité à faire preuve de retenue. Qu’ils se rappellent que leurs missions est de protéger les Guinéens quelques soient leurs appartenances politiques.
Qu’ils sachent qu’exploiter des ordres illégaux n’est pas républicain, qu’ils arrêtent de tuer et se mettent du côté du droit en protégeant leurs compatriotes qui sont entrain d’exercer un droit constitutionnel», a-t-il laissé entendre.

Pour Cellou Dalein Diallo, la Guinée est sur le point de franchir une étape importante de son histoire. Il invite ses militants à continuer le combat jusqu’à la victoire finale. « Demain, je mettrais en œuvre une politique publique de réconciliation, il ne s’agira pas de vengeance mais de vérité, de justice et de pardon. Continuez le combat jusqu’à la victoire parce-que nous devons être dignes du sacrifice de nos camarades tués. »

Quelques heures après cette sortie du candidat de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo annonce également que des agents ont débarqué dans la soirée de ce mercredi au Quartier Général de son parti sis à Hamdallaye.



Source link