Mohamed Chérif Abdallah Haidara a-t-il voulu diriger un parti politique ? Dans un entretien qu’il a accordé à un des nos reporters en séjour à Dakar, le président du groupe organisé des hommes d’affaires GOHA est sorti du silence. A l’en croire, plusieurs partis politiques lui avait copté pour être leur leader.

Mohamed Chérif Abdallah Haidara qui vit désormais au Sénégal depuis 2020 pour dit-il des raisons de sécurité n’a pas seulement voulu faire de la politique. Mais la manière dont il a répondu à cette question laisse à désirer que rien n’est exclu: « Si je voulais faire la politique je suis libre. Premièrement, je sais que j’ai de la popularité.
Deuxièmement, je ne dois rien à personne. Troisièmement, je sais que je représente quelques choses pour les citoyens guinéens. Si je voulais diriger un parti politique il y a des centaines qui m’ont copté déjà grand comme petit. Donc si je voulais être un leader politique ou être dans la politique c’est très facile» a fait savoir le président du GOHA.

Plus loin, il tacle le chef de l’État sans le citer directement. « Les Guinéens ont la notion de penser qu’il faut être un chômeur chronique pour faire de la politique. C’est le résultat de ça que nous avons. C’est des gens qui n’ont jamais travaillé dans la vie, qui n’ont jamais fait du sérieux dans la vie, des danseurs de latino par excellence qu’on nomme pour diriger la Guinée. Ça, ça ne peut pas faire un développement d’un pays. Être un chômeur par excellence et diriger une institution de l’État ou diriger l’État, c’est ce qui fait que la Guinée ne bouge pas. Donc être un homme politique ne fait pas partie de me soucis» a-t-il conclu.

Source link