La Cour d’appel de Conakry a rendu, ce jeudi 9 juillet 2020, son verdict dans l’affaire opposant Abou Natenin Konaté, substitut du procureur du Tribunal de Dubreka au colonel de gendarmerie, Mamoudou Kaba.

La Cour a condamné le colonel Mamoudou Kaba par ailleurs coordinateur des barrages routiers de Coyah et Dubreka à 18 mois assortis de sursis.

Après l’annonce du verdict, Me Lancinet Sylla du collectif des avocats de la partie civile exprime sa déception. “Nous ne sommes pas entièrement satisfaits. C’est une condamnation de principe. Les faits sont très graves que la Cour puisse se prononcer seulement à une condamnation assortie de sursis. Nous, on s’attendait à une condamnation plus élevée”.

Il ajoute: “par rapport aux autres infractions écartées, nous ne sommes pas d’accord avec la décision de la Cour. Parmi ces infractions, il y a le vol, les coups et blessures et les voies de faits. C’est une condamnation qui encourage l’impunité. On s’attendait à un emprisonnement ferme pour qu’il comprenne qu’on ne s’attaque pas impunément à un magistrat. Cela veut dire que nul n’est protégé désormais dans ce pays”, fustige Me Sylla.

Quant à la partie civile, Me Sory Condé se dit partiellement satisfait de la décision de la Cour. “Cette décision nous satisfait partiellement parce que j’ai plaidé le renvoi de fin de la poursuite. Malheureusement, la Cour a retenu certaines infractions. Il s’agit notamment de l’infraction d’outrage à magistrat, d’atteinte à la liberté individuelle, les injures. Parlant de l’atteinte à la liberté individuelle, ce n’est pas mon client qui a réduit cette liberté, mais le decret instituant les barrages pour cause de crise sanitaire. Je pense que la Cour est allée un peu trop”.

En plus du sursis, la Cour a décidé du retrait pour un an l’habilitation du titre d’Officier de police judiciaire du Colonel Mamoudou Kaba.

Pour rappel, le colonel Mamoudou Kaba est poursuivi pour “menace de mort, séquestration, coups et blessures volontaires, vol, injures publiques et outrage à magistrat”.

Source link