Mamadou Aliou Diallo, habitant au quartier Cosa (Nassroulaye), dans la commune de Ratoma, a reçu la visite inopinée des gendarmes à son domicile, dans la journée de ce jeudi 22 octobre 2020 .

Revenant sur les circonstances, il explique que c’est aux environs de 11 h que des gendarmes armés ont fait irruption à son domicile emportant une forte somme d’argent et en détruisant d’autres biens matériels.

«C’est au environs de 11 heures que les gendarmes sont venus chez nous tout était fermés, ma tante et ma femme étaient en train de laver les habits, moi, j’étais en train de puiser de l’eau au robinet, c’est ainsi que j’ai vu des gendarmes derrière notre cour avec des fusils. Ils ont escaladé le mur les autres sont rentrés dans les différentes maisons, comme moi, je ne pouvais pas, je me suis caché quelque part dans la cour , c’est ainsi qu’ils se sont introduits dans ma maison, ils ont détruits mes ordinateurs , emportés ma télé et une forte somme d’argent», explique t-il.

Poursuivant, Mamadou Aliou Diallo se dit indigné de cette manière de faire des hommes en tenue. Il interpelle les citoyens à être vigilants en cette période de violences postsélectorales.

«Je ne sais pas jusqu’où va le pays parce-que cette visite musclée des gendarmes, nous pousse à réfléchir. Je demande à ce que les citoyens soient vigilants parce que ce qui se passe en Guinée est grave et c’est dommage.», s’indigne t-il.

Par ailleurs, Mamadou Aliou dit avoir été victime d’une autre attaque dans la soirée du 29 septembre dernier à Cosa alors qu’il revenait de son lieu de travail.

«Ce jour également, c’est des gendarmes qui étaient au bord d’un pick-up, qui m’ont dépouillé de mes téléphones, mon passeport ainsi que mon salaire que je venais de percevoir».



Source link