Le RC Lens poursuit son excellent début de saison. Victorieux de Dijon ce dimanche (1-0), l’équipe d’Issiaga Sylla est à une surprenante 9ème place à seulement 3 points du podium, avec deux matchs de retard. Les Sang-et-Or, qui font leur retour en L1, se sont rapidement adaptés au niveau…

L’ambition est présente du côté de Lens ! De retour en Ligue 1 après 9 ans d’absence, les Sang-et-Or ont commencé tambour battant la saison. En effet, les hommes de Franck Haise ont enchainé les gros résultats, à l’image de la victoire en début de saison face au PSG (1-0). Portés par le retour gagnant de Gaël Kakuta dans son club formateur, les Lensois affichent d’excellentes prestations depuis le coup d’envoi du championnat. Malheureusement pour eux, les supporters fidèles et passionnés du Stade Bollaert n’ont pas pu remplir les gradins, la faute à la crise épidémique liée au coronavirus.

Au niveau des réussites du début de saison, on peut mettre en lumière la bonne acclimatation d’Issiaga Sylla. S’il n’a pas pu jouer toutes les rencontres, en raison d’une blessure au mollet, il n’a pas connu la défaite lorsqu’il était titulaire au RCL (6 matchs au total en Ligue 1). Le Guinéen de 26 ans, prêté par Toulouse pour la saison, a tout intérêt à faire une grosse saison pour espérer poursuivre en Ligue 1, que ce soit avec Lens ou Toulouse si le club parvient à remonter. Car les Sang-et-Or sont déjà bien partis pour se maintenir et semblent être, aussi, l’une des belles révélations de cette saison.


Alerte SMS Guinée

Publicité

Il faut aussi souligner les bonnes prestations de Florian Sotoca, qui a su s’adapter à l’exigence de la Ligue 1 malgré la découverte cette saison. L’attaquant longiligne de 30 ans est au top de sa forme et s’est distingué par 3 buts et 2 passes décisives en 9 matchs disputés. Il combine plutôt bien avec Arnaud Kalimuendo, prêté par le PSG, mais aussi Ignatius Ganago, auteur de débuts canons. En effet, le Camerounais de 21 ans, arrivé en provenance de Nice cet été pour 6 millions d’euros, a démarré sur les chapeaux de roues avec 4 buts et 2 passes décisives en 6 matchs seulement. Il a ensuite subi un gros coup d’arrêt suite à une entorse à la cheville. Il avait notamment enchaîner 4 buts d’affilée au mois de septembre, face à Paris, Lorient, Bordeaux et Nîmes, avant de se blesser contre Saint-Etienne le 3 octobre. Revenu ce week-end face à Dijon (victoire 1-0), Ganago pourra enchainer les matchs dans les prochaines semaines.

D’ailleurs, le RC Lens a une opportunité en or de rejoindre les places européennes ce mercredi, puisqu’il affronte le FC Nantes en match en retard de la 8ème journée de Ligue 1. Les Nantais, accrochés par Metz ce dimanche (1-1), sont loin de partir favoris comme en témoignent les paris sur la Ligue 1 : 2,05 pour Lens, 3,30 pour Nantes. Solides mentalement, les hommes de Franck Haise ont tout intérêt à saisir cette chance.



Source link