Après avoir été condamné à 11 mois de prison par le tribunal de première instance de Mafanco ce jeudi 28 janvier 2021 Oumar Sylla alias Foniké Menguè promet de poursuivre sa lutte contre le troisième mandat d’Alpha Condé.

Arrêté le 29 septembre 2020 à Gbessia pour « attroupement non autorisé et non armé» , l’activiste de la société civile est à la maison centrale de Coronthie depuis près de 4 mois. Après le délibéré, Foniké Menguè se dit déterminer à continuer son combat. « Je continue la lutte contre le troisième mandat d’Alpha Condé. Celui qui a rendu le verdict. Celui qui a rendu comme ça. Cette pauvre dame n’a rien à voir avec le verdict. Vous mêmes vous avez constaté ce n’est pas la présidente qui a donné le verdict, c’est Monsieur Alpha Condé. C’est monsieur Alpha Condé qui a tous les dossiers des opposants au troisième mandat. Il a détruit le système judiciaire et ses articles. Je continue le combat contre le troisième mandat contre Alpha Condé. Il a peur de moi » a-t-il insisté.

Après avoir comparu trois fois devant la juge, il a été condamné à 11 mois de prison. Ses avocats décident d’interjeter appel immédiatement. La requalification des faits au lieu de participation à un attroupement, Me Thierno Souleymane Barry dit avoir pensé mieux « Il n’y a pas eu d’amande. Le ministère public a révélé appel et la défense a immédiatement révélé appel également. Nous pensons que ce n’est pas une requalification que nous attendions, mais plus tôt à une relaxe pure et simple. Donc nous ne sommes pas satisfait de cette décision. Nous allons développé nos moyens de défense au niveau de la cour d’appel de Conakry » a-t-il conclu.

Source link