En marge de la réunion des présidents des clubs de ligue 1 et 2 tenue jeudi au siège de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel (LGFP), les montants des subventions accordés aux clubs ont été dévoilés. La somme de quatre-vingt millions de francs guinéens est retenue pour les clubs de première division contre cinquante millions de francs guinéens pour la ligue 2. Un montant dérisoire pour Mamadou Alpha Bah, président Ted Afrique FC.

Le 14 octobre prochain, le championnat guinéen reprend ses droits avec le coup d’envoi de la ligue 1. La deuxième division va démarrer deux semaines plus tard. Dans le cadre des préparatifs de l’exercice 2020-2021, la LGFP et les clubs de ligue 1 et 2 se sont retrouvés autour de la table à l’occasion d’une réunion.

Parmi les sujets à l’ordre du jour, il y avait la question de la subvention accordée aux équipes de ligue 1 et 2. Ainsi chaque équipe de ligue 1 va recevoir la somme de quatre-vingt millions de francs guinéens comme subvention contre cinquante millions de francs guinéens en faveur de la division inférieure.

Pour Mamadou Alpha Bah, président de Ted Afrique, club de ligue 2, cette somme ne peut pas couvrir les frais des équipes. « Ces montants sont là pour permettre aux clubs de se préparer dans l’espoir qu’après avoir discuté avec les sponsors de la ligue, il y aura un peu de fond encore pour nous venir en aide. Nous pensons que ce montant est un peu dérisoire vue la situation actuelle du pays. Pour se déplacer et aller à l’intérieur, surtout pour les clubs de ligue 2, il faut investir beaucoup d’argent. Par exemple pour aller jusqu’à Siguiri, si vous n’avez pas soixante-dix à quatre-vingt millions, vous ne pouvez pas partir là-bas jouer les trois matchs là-bas et revenir » a-t-il expliqué à la sortie de la salle de réunion.

Le patron de Ted Afrique a profité de la circonstance pour solliciter une aide auprès de la féguifoot, «(…) la Fédération Guinéenne de Football a pour rôle d’accompagner et de développer le football à tous les niveaux. Nous estimons qu’à travers la réunion et le compte que la ligue pro va faire auprès de la fédération, qu’ils trouveront un moyen pour rehausser ces montants et parallèlement voir dans quelle mesure ils peuvent mettre à disposition une flotte de car permettant de nous déplacer à un coût très bas et une sécurité rassurante pour ne pas qu’on se retrouve dans le situation de l’année passée avec Etoile de Guinée ».



Source link