L’association des journalistes unis pour l’abandon des MGF était devant la presse ce lundi 2 novembre 2020 à Conakry. L’objectif de cette conférence était d’imprégner les journalistes sur leurs rôles dans l’éradication des mutilations génitales féminines en Guinée.

En Guinée, les mutilations génitales féminines sont perçues comme rite d’initiation, c’est pourquoi l’association des journalistes unis pour l’abandon des MGF demande l’implication des hommes des médias afin de bannir ce fléau.

Mariam Bamba est membre de la dite association, elle donne l’objectif de cette conférence «ce que nous attendons des journalistes c’est d’expliquer à ces personnes qui ne connaissent pas les dangers de la pratique pourquoi il faut abandonner? lorsque la jeune fille est soumise à cette pratique, elle est exposée à quoi ? quelles sont les conséquences de cette pratique c’est cela qu’il s’agit c’est cela que nous nous devons expliquer en s’appuyant sur les professionnels de la santé . Nous notre rôle, c’est de mettre à la disposition de la population ces informations crédibles justes et vérifiées ».

Présente à cette rencontre, Madame Binta Nabé énumère certaines conséquences de l’excision.

«Quand on dit il ne faut pas mutiler les filles, les gens pensent que c’est dans l’intérêt de la femme non . Quand une femme est excisée le problème d’abord c’est son mari qui ressent, ensuite elle et les enfants en dernière position il faut que les gens comprennent. Vous avez une femme qui est frigide avec vous quand vous faites les relations charnelles parce que l’organe qui lui permet d’être excité ne figure pas et cela ne met pas un homme à l’aise, c’est pourquoi nous voulons que les hommes soient nos partenaires et qu’ils sachent que leurs sœurs ,épouses et mamans souffrent par l’effet de l’excision »

Abordant dans le même sens , Le secrétaire général des affaires religieuses Bourema Bambassidi Camara affirme que l’excision n’a rien à avoir avec la religion musulmane.

«l’excision n’a rien de religieux il faut que les gens le sachent. L’excision n’a rien avoir avec l’islam parce que l’islam c’est une religion de pitié , paix et d’amour » conclut il

A rappeler que depuis plus de 30 ans des organisations se battent pour éradiquer les mutilations génitales féminines.



Source link