C’est un énorme coup dur pour les représentants de la Guinée en compétitions africaines. Ce mercredi matin, la Confédération Africaine de Football s’est fendue d’un communiqué via son site officiel pour annoncer la mesure prise concernant les clubs guinéens. « Après avoir suivi et examiné attentivement l’évolution de la situation politique et sécuritaire en Guinée, la commission d’organisation des compétitions interclubs de la CAF a décidé que les trois rencontres impliquant des clubs guinéens dans les phases préliminaires se joueraient en une seule manche sur le territoire de l’adversaire conformément à l’article 2.1 du règlement des compétions interclubs » écrit l’instance africaine.

Cette décision est motivée par le coup d’État opéré par la junte militaire du CNRD contre le pouvoir d’Alpha Condé dimanche dernier. Le calme règne pourtant dans le pays et les activités suivent leur cours normal dans la capitale guinéenne. En revanche, la situation politique reste tendue.

Le Horoya étant exempté du tour préliminaire de la ligue des champions, il n’y a donc que le CI Kamsar qui est concerné dans cette compétition. Le club de Mathurin Bangoura jouera contre Hearts of Oak du Ghana le 19 septembre au Accra Sports Stadium.

En coupe de la CAF, Wakriya affrontera Diambars le 12 septembre au stade Lat-Dior de Thiès au Sénégal. La SAG se rendra pour sa part au Nigeria pour défier le Bayelsa United au Samson Siasia Sports Stadium le 19 septembre.

Pour se qualifier, les clubs guinéens devront donc faire le résultat sur une seule rencontre en terrain hostile. En espérant que la situation revienne à la normale avant le prochain tour. Surtout pour le Horoya AC, dispensé de ce premier tour.

Source link