La salle des fêtes de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry a servi de cadre au lancement de la phase pilote de l’Espace Continuité Pédagogique (ECP) ce lundi 1er juin 2020 ; une plateforme développée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, en collaboration avec les Institutions d’Enseignement Supérieur et l’appui de la société Huawei.

Cette plateforme, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’un mécanisme d’appui à la continuité pédagogique, offre des solutions innovantes aux étudiants pour leur assurer un appui pédagogique, maintenir un lien entre les étudiants et leurs professeurs et éviter la rupture dans l’apprentissage pendant la pandémie de Covid-19.

Elle a ainsi vocation à s’inscrire dans le patrimoine universitaire national, comme un outil de travail, de partage et d’interaction, permettant la digitalisation progressive de l’Enseignement Supérieur, indépendamment des périodes d’ouverture ou de fermeture des universités et autres institutions.

Conscient des inégalités devant les nouvelles technologies, le Ministère a conçu cet espace qui se veut être un outil d’accompagnement, sans pour autant se substituer à l’enseignement en présentiel, garant d’une certaine équité pour tous.

Les étudiants ont accès librement à différentes ressources :

● L’accès aux ressources pédagogiques numérisées du corps enseignant, entièrement fournies par les institutions d’enseignement supérieur ;
● L’accès aux ressources pédagogiques libres, issues de sources universelles ;
● L’accès à des bibliothèques numériques ;
● Une assistance technique en ligne sous forme de chat.

La phase pilote concerne 2300 étudiants de l’université Gamal Nasser qui essaieront la plateforme pendant deux (2) semaines avant son lancement au niveau national. Cette phase de test permettra à l’équipe technique, de prendre en compte les observations de ce panel d’étudiants et d’améliorer l’Espace Continuité Pédagogique.

Source link