Alors que les violences post électorales ont fait de nombreux morts dans la capitale guinéenne Conakry, le ministre de la santé Remy Lamah a été attaqué ce mercredi par des manifestants à la T8.

C’est le principal concerné qui a donné l’information sur sa page Facebook où Remy Lamah explique : « J’ai été pris à parti par des manifestants au niveau de la T8 ce matin, alors que je rentrais de mon voyage sur Nzerekore ce matin. Conséquence mon véhicule a été caillassé. »

Poursuivant, l’ancien militaire affirme qu’il n y a eu aucun blessé suite à son attaque: «Cependant, je remercie Dieu de ne déplorer aucun blessé ni aucune perte en vie humaine.
Mais cela m’interpelle et nous interpelle tous, car si moi j’ai pu m’en sortir, certains de nos compatriotes sont tombés aujourd’hui et cela est déplorable. »

Il s’est ensuite incliné devant la mémoire des victimes de cette violence: « Ainsi, je m’incline devant la mémoire de tout ceux qui ont perdu la vie aujourd’hui et prie que Dieu les accueille dans son paradis; tout en souhaitant prompt rétablissement à tous les blessés. »



Source link