Umaro Sissoco Embaló ne félicitera pas son homologue Alpha Condé pour sa victoire à l’élection présidentielle en Guinée, qui a été confirmée ce week-end par la Cour constitutionnelle a confirmé le Président Embaló le lundi 9 Novembre 2020 à son retour à Bissau après une visite de 24 heures en Mauritanie.

Le président guinéen soutient que « quand il y a des pertes humaines, c’est déjà compliqué, surtout avec la révision constitutionnelle » qui a permis à Alpha Condé de se présenter pour un troisième mandat. C’est pourquoi Sissoco Embaló a confirmé qu’il ne félicitera pas son homologue Alpha Condé, Présidient réélu de la République de Guinée.

Umaro Sissoco Embaló assure également que les chefs d’Etat de la CEDEAO « suivent la situation post-électorale en Guinée« . Pour le président Bissau-guinéen, « il existe un cadre général propre où la situation en Guinée peut être analysée », si cela se justifie.

« Je ne le féliciterai pas. Je ne suis pas d’accord avec la façon dont les élections se sont déroulées« , a déclaré le président Umaro Sissoco Embaló, dont les relations avec Alpha Condé se sont détériorées lors des élections présidentielles en Guinée-Bissau, lorsque le président Condé aurait soutenu la candidature de Domingos Simões Pereira au premier et au second tour de la course électorale.

Une position qui aurait justifié qu’Umaro Sissoco Embaló assume également son soutien à Cellou Dalein Diallo, le candidat de l’opposition pour Alpha Condé en Guinée.

Dans sa récente déclaration de victoire, le président réélu Alpha Condé a accusé certains pays d’être complices de « l’incendie de la Guinée« .

Avec : E-Global.PT



Source link