Elle était jusqu’à ce jour, vice-présidente du bureau national des femmes du parti. Dans une copie adressée au président du parti ce mardi 7 juillet, dame Koumba Camara, a signalé un acte de démission.

La désormais ex vice-présidente a indiqué dans cette lettre, que sa démission fait suite à un « dysfonctionnement aigu qu’elle a constaté au niveau des instances du parti ainsi que le caractère unilatéral des prises de décisions ».

« Dysfonctionnement », voici un terme employé par Badra Koné, parmi les « maux » dont « souffre » la formation politique de l’ancien Haut représentant du Chef de l’État, quand il jetait l’éponge.

D’aucun pensent que Sidya Touré devrait revoir sa copie en terme de gestion du parti.

Source link