Personne ne saura désormais le nombre des morts suite aux violences électorales et post-électorales survenues à N’Zérékoré. Les autorités ont nuitamment récupéré des corps à la Morgue de l’hôpital Régional pour les enterrer dans une fosse commune dans la forêt du 1er  mai , située au cœur de la ville.

Dans plusieurs témoignages, de parents de victimes  des tueries survenues à N’Zérékoré se disent inquiets. Beaucoup qui avaient identifiés les corps des leurs au niveau de la morgue de l’hôpital régional de N’Zérékoré sont repartis sans les trouver. On leur a tout simplement dit que l’autorité a autorisé des enterrements nocturnes. Un bulldozer a été loué pour creuser une fosse commune dans une forêt bien connue de la place. Les parents de l’étudiant tué à l’université de N’Zérékoré sont parmi ceux qui recherchent encore les dépouilles de leurs proches.

L’inhumation en catimini de ces victimes plombe complètement les enquêtes annoncées par le ministère de la Justice. Il sera désormais difficile pour le pool des juges d’avoir une idée claire sur non seulement le nombre des victimes mais surtout les causes.


Source link