En s’exprimant sur le sujet de l’attaque du cortège du Premier ministre à Labé, chez nos confrères de la radio espace ce mercredi, le responsable de la communication du l’Union des forces démocratiques de Guinée a dévoilé une stratégie plutôt mise en place par le gouverneur de cette région.

Ousmane Gaoual a commencé par condamner les violences survenues dans un contexte de campagnes et/ou les différents partis se donnent rendez-vous dans toutes les régions du pays. Cependant, il souligne de passage que l’Ufdg n’est pas associée à cette attaque du cortège de Kassory Fofana.

« Nous sommes inscrits dans une démarche de conquête du pouvoir par les voies démocratiques. Ce sont des principes sur lesquelles nous ne transigeons pas. »

Sur la sortie Kiridi Bangoura à cet effet, Ousmane Gaoual répond que le ministre conseiller à la Présidence de la République parle en connaissance de cause. « C’est pourquoi il se précipite dans les médias. Mais les Guinéens ne sont pas dupes. Ce qui s’est passé en 2010 ne se passera plus. Les gens ont compris et ne se laissent plus manipulés par ceux qui sont en manque de projets de et bilans. »

Il précise ensuite : « nous avions des informations claires des attitudes de monsieur Madifing Diané qui était en train d’orchestrer les mouvements de jeunes pour susciter ce qui est arrivé à Labé. Dès que nous avons eu ces informations, l’Ufdg a organisé un carnaval dans toute la ville. Tous les responsables du parti sont intervenus dans des médias pour rappeler aux uns et aux autres que la campagne est un moment de liberté d’expression. Et comme par le passé, ce doit être respecté… », assure Ousmane Gaoual Diallo.



Source link