Ancien secrétaire à l’animation et de la propagande politique du parti Guinée-Débout devenu MPDG de l’ancien ministre Siaka Barry, Saidou Bantanko Diallo est vivement critiqué par les communicants de ce parti après sa démission pour la formation politique d’Alpha Condé.

C’est pour briser le silence qu’il a accordé un entretien à la rédaction de Guinee360.com, ce samedi 23 mai 2020 pour, selon lui, couper court aux supputations. Il dit être qualifié de tous les mots par les militants de Siaka Barry qui l’accusent d’avoir trahi leur président.

« Moi j’ai voulu leur faire savoir que si c’est une question de trahison, plutôt c’est Siaka qui m’a trahi. Pour cause, Siaka est venu devant les médias et dire publiquement qu’il est Alphaiste à vie. Il a dit publiquement dans une émission (les grandes gueules) qu’il ne va pas combattre Alpha Condé, mais il combat le comportement d’Alpha Condé. Et moi, mon combat n’était pas un combat de la défense contre la personne de Siaka Barry, c’est un idéal je voudrais défendre. Mais si je vois que cet idéal victimise, j’ai le plein droit de changer ma posture politique afin de défendre toujours un chemin qui m’est favorable politiquement« , explique-til.

L’ancien Siakariste a dit avoir toujours eu la volonté de rester fidèle aux idéaux de son désormais ex-collaborateur en politique. Mais, il a été victime d’une trahison, réitère-t-il.

Aux communicants du parti MPDG, Saidou Bantanko Diallo répond : « Ils peuvent autant me critiquer, autant m’insulter, me dénigrer…, mais je leur dirai qu’ils ne font que ma promotion gratuite et politiquement. Parce que les gens voient les réalités et les gens observent les actes sur le terrain. En politique ce n’est pas seulement le discours. Il faudrait que le discours soit accompagné par des actes. »

La démission de Saidou Bantanko au sein du parti MPDG est liée à un fait qu’il a qualifié de très simple : « C’était une formation tenue à l’intérieur avec monsieur Diakité (enseignant-chercheur) à l’université Général Lansana Conté de sonfonia. On devrait attester cette formation comme déjà dit au départ. Mais à mon fort étonnement, Siaka Barry revenu des Etats-Unis m’a fait savoir qu’il était nécessaire d’attester 100 personnes parmi les 600 et quelques qui ont suivi la formation. Je lui ai dit que, soit on atteste tout le monde, soit on laisse. J’ai dit que je suis pas pour cet esprit politique. Il faudrait que, si nous nous sommes engagés pour faire la politique autrement, qu’on le fasse autrement. Mais nous ne pouvons pas prendre une posture de faire la politique autrement et soutenir les mêmes idées que les autres leaders que nous avons connus auparavant et qui ne défendaient que leurs intérêts. »

C’est là où la pomme de discorde va voir jour. Le jeune communicant a ainsi organisé une conférence de presse et annonce son départ de MPDG. Suite à cela, il fera l’objet de lynchage sur les réseaux sociaux et sur les ondes de certains médias.

De surcroît « il (Siaka Barry, Ndlr) a rebellé toute une bande de communicants pour s’attaquer à ma modeste personne en me qualifiant de tous les mots« , révèle Saidou Bantanko Diallo.

Apparemment, ce jeune qui était considéré comme un ancien poids lourd dans le parti de Siaka Barry quitte avec tête haute, a-t-il fait savoir. Il témoigne en outre avoir été accueilli au Rpg Arc-en-ciel comme un héros.

« Je peux dire à haute voix que Siaka Barry a trahi Alpha Condé pour deux choses: je pouvais croire à Siaka Barry s’il quittait Alpha Condé et qu’il défend sa politique, sans s’attaquer au président de la République ou sans être député à l’Assemblée. Mais lui qui a été la première personne à dénoncer qu’Alpha Condé veut changer la Constitution, est aujourd’hui membre de la même Assemblée(…), il faut qu’on se respecte dans ce pays. »

Source link