En attendant la publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier, les violences continuent dans plusieurs quartiers de Conakry.

C’est le cas notamment à Kobayah, dans la commune de Ratoma où Souleymane Barry, chauffeur de profession vient d’être abbatu.

Selon le père du défunt, Souleymane Barry est âgé de 29 ans, il était marié et père d’un enfant.



Source link