Le verdict du procès portant sur la réouverture du siège et des bureaux de l’Union des forces démocratiques de Guinée ( UFDG) est tombé ce jeudi 04 mars 2021. Les avocats de cette formation politique ont perdu le procès en appel à la cour d’appel de Conakry.

Au sortir de ce procès, Me Salifou Béavogui affirme que le siège de l’UFDG restera fermé pour des raisons de contestation sérieuse du litige.

« Nous avons succombé au procès, il faut le reconnaître avec honnêteté. La cour a confirmé l’ordonnance rendue par le tribunal de première instance de Dixinn qui a maintenu les lieux telle qu’ils se présentent maintenant-la pour raisons de contestation sérieuse du litige », se confie t’il.

Tout de même, le collectif d’avocats de l’Union des forces démocratiques de Guinée par la voix de Me Salifou Béavogui ne compte pas baisser les bras. Cet avocat promet de saisir la Cour suprême afin que justice soit rendue: « De toutes les façons la décision est tombée cet après-midi, l’ordonnance du premier juge a été confirmée. Nous comptons porter le différend devant la Cour Suprême. Nous n’allons pas nous arrêter en si beau chemin, nous allons continuer à nous battre et nous aurons d’autres procédures parce que les libertés publiques doivent être respectées dans notre pays

Il faut rappeler que cela fait cinq (5) mois que le siège de l’Union des forces démocratiques de Guinée reste fermé et gardé par des hommes en uniforme.

Source link